La Lettre Au PDG

Force Ouvriere Fruival Andros Valence

 

                                                                         

        Monsieur Le Président Directeur Général       M GERVOSON

                               46130 BIARS SUR CERE

 

                                                                 Le 10 juillet 2017 à Chavannes

 

Pièce jointe : DVD 

Objet : Constatation de vol 

 

Copie-jointe au Secrétaire générale Force Ouvrière

Copie-jointe au secrétaire General CFE-CGC 

   

Monsieur Le Directeur,

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance de nombreux dysfonctionnements au sein de l’établissement Andros Fruival que j’ai constatés en ma qualité de délégué syndicale.

Je tenais à vous faire état de la situation depuis le début de mon mandat afin d’être sûr que toutes les informations vous ont été transmises sans déformation aucune, en l’occurrence par

M BEAUDOIN. 

En premier lieu, en mai 2015, lors de ma prise de fonction à Force Ouvrière, un cadre, délégué syndical CFE-CGC, a voulu compromettre ma nomination puisque lui-même voulait se présenter et ainsi changer de syndicat, ceci afin de réduire le nombre de représentants syndicaux et avoir le monopole sur les négociations avec la direction. Il m’a discrédité à la maison des syndicats et auprès du secrétaire général, M Arnaud PICHOT, qui m’a reçu et a constaté que mon engagement syndical n’était plus à prouver par mon CV. Je ne vous cache pas qu’il a obtenu un soutien de la direction qui est censée rester neutre.

En second lieu, lors de mon arrivée chez Andros Fruival en 2014, le personnel m’a alerté sur un trafic de palettes neuves, tout le monde savait mais personne n’a jamais osé en parler par crainte de représailles puisqu’il s’agit de ce même cadre, délégué syndical CFE-CGC qui effectue ces « emprunts » de palettes pour son compte personnel comme vous pourrez en juger sur la vidéo que je joins à ce courrier.

Le responsable de la sécurité a tenté de dénoncer les faits mais personne n’a voulu prendre en considération ses investigations jusqu’au jour où un salarié excédé par ces vols cautionnés a filmé, je pense qu’une enquête ne pourrait que confirmer les faits. 

 

Il ne s’agit pas pour ma part de faire de la délation mais plutôt de mettre en évidence une différence de traitement car ce même cadre, a pour coutume de pratiquer le harcèlement moral dénoncés par de nombreux salariés de son service qui pourront en témoigner.

Vous devez savoir que plusieurs affaires seront amenées au tribunal des prud’hommes dont une, notamment, pour un salarié décédé d’une maladie grave, dénigré et dégradé de son poste sous prétexte qu’il était alcoolisé alors qu’il était sous traitement lourd. Avant son arrêt maladie, il m’a dit qu’il était harcelé par son chef de service, ce même cadre ! il a été licencié sans aucune preuve, aucune démarche n’a été faite pour prouver les dire de ce chef de service. Vous comprendrez que je ne pourrais pas laisser sa famille dans un désarroi pareil et cette histoire mérite à mon sens d’être médiatisée.

 

Pour entrer dans le détail, ce célèbre cadre connu de tous, est soutenu par Madame LEBERDER et je peux vous assurer que la politique menée au sein de votre entreprise peut être qualifiée de tyrannique. 

 

Lors d’une réunion du comité d’établissement ce même cadre, trafiquant de palettes à ses heures perdues, a su montrer un nouveau coté de sa personnalité. 

En effet, il a su faire preuve d’une discrimination à l’égard d’une confession religieuse à l’occasion du repas de noël des salariés, ce comportement est tout simplement rabaissant, intolérable et inadmissible.

Je vous expose ce récit afin de vous alerter sur les différentes actions prudhommales que je mène afin de soutenir des salariés en souffrance et pouvoir rétablir un dialogue social, à ce jour rompu avec la direction. L’inspection du travail est à notre écoute fort heureusement et c’est par son biais que j’obtiens des documents de l’entreprise.

J’ai bien compris que la loi travail ne serait pas de notre côté mais je n’imagine pas un directeur qui laisserait ses salariés avec une telle souffrance et une inégalité de traitement. 

Je vous laisse apprécier les vidéos et je reste à votre disposition pour tout complément d’information. 

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur Le Directeur mes respectueuses salutations.

             

Mr Maghraoui Jemel

 

Mr Maghraoui Jemel  91  A rue du Presbytère  26260 Chavannes  RSS. Force ouvrière, conseillée du salarié

Tel : 06.40.90.85.82 ou 07.82.20.82.72 Mail : Jemel.maghraoui@fo-andros-valence.fr

Site web : https://fo-andros-valence.fr